Ne pas confondre

Avant tout il faut éviter de confondre foi et croyance, croyance au sens de certitude rationnelle. Croire qu'une chose est vraie c'est faire confiance à la personne qui vous a dit cette chose. Si je crois que le Mont Blanc a bien 4 807 mètres, c'est parce que des hommes de science, l’ont mesuré. Je peux aussi faire marcher ma raison, vérifier dans un dictionnaire que ce n’est pas une fake news. Croire de cette façon n'a rien à voir avec la foi. Je confonds alors foi et croyance.

Le monde en 7 jours

Je peux croire de cette façon que tout ce qui est écrit dans la Bible est vrai comme  si cela pouvait être vérifié, authentifié scientifiquement. Nombre d' « évangéliques », on appelle ainsi les protestants convaincus qu'il faut croire à la lettre tout ce qui est écrit dans la Bible, nombre d'évangéliques donc croient que le monde a été créé en 7 jours puisque c'est ce que raconte le livre de la Genèse, le premier des livres de la Bible. Ils se fâchent quand on leur dit par exemple qu'il faut prendre le récit biblique de la création comme un conte qui veut nous dire un certain nombre de vérités bibliques sur la place de l'homme dans le monde et devant Dieu, mais qu’il ne faut pas le prendre comme un récit qui  prétendrait expliquer comment le monde a effectivement été créé.

La lumière avant le soleil...

Un gamin de 12 ans à qui je faisais lire ce récit de la Genèse, m'avait demandé comment cela se faisait que d'après ce récit, au troisième verset, Dieu crée la lumière au tout début de la création du monde, On peut lire en effet: « Dieu dit : que la lumière soit!, et la lumière fut » alors qu’il me faisait remarquer que Dieu crée les étoiles et le soleil seulement au verset 14. D'où venait donc la lumière mentionnée au troisième verset? Il y a ainsi quantité de contradictions dans la Bible. Si c'était Dieu lui-même qui avait écrit la Bible en tenant la main de la dactylo qui tapait le texte, il faudrait en déduire que Dieu n'est vraiment pas très logique.

... Ou la lumière du coeur

Alors j’ai dit à ce petit garçon qui savait vraiment raisonner, que celui qui avait écrit le premier livre de la Bible avait sans doute voulu nous faire comprendre que l’essentiel et vient en premier est la lumière du cœur qui permet de comprendre quelle est la place de l’homme dans l’univers, et devant Dieu.

Le plus triste est que ceux qui se disent incroyants sont persuadés que tous les chrétiens prennent tous ces textes à la lettre et pour vérités quasi scientifiques. Ils confondent foi et croyance. Ils ne sont pas dans la lumière.
 

hugues.lehnebach@yahoo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
C'est lumineux.
Répondre