Le blé

Dans l’évangile, selon Matthieu 13, Jésus commente pour une fois la parabole qu’il raconte à ses disciples. Un cultivateur sème du blé. Le blé pousse mais l’ivraie se mêle au blé. Les disciples demandent s’il ne faut pas arracher l’ivraie. Nous aussi nous nous demandons : « ne devrions-nous pas faire la révolution et liquider les semeurs de l’ivraie du néo libéralisme ? »

L'ivraie

C’est évident : nous sommes effectivement dans un univers qui a tout pour réussir mais le mal s’y développe. Nous aussi avons envie d’arracher l’ivraie. Jésus répond : « Si vous arracher l’ivraie, vous allez arracher en même temps les racines du blé. Au temps de la moisson vous ferez le tri et brulerez les gerbes d’ivraie ». Transposons la parabole dans notre temps. 

Moisson

Nous nous demandons « quand donc viendra le temps de cette moisson ? Les chrétiens s’ils sont encore là, feront-ils vraiment le ménage à la fin des temps ? » Jésus croyait à l’avènement du Royaume. Nous ? Pas trop. Il nous reste seulement à l’espérer ! En attendant il nous faut assumer nos responsabilités en restant fidèles au message du Christ, protester courageusement contre les planteurs d’ivraie, soutenir si possible les victimes du système imposé par les semeurs d’ivraie. Et vivre dès maintenant en nous passant de l’vraie que nous consommons en obéissant spontanément aux dictats des semeurs, en vivant de leur système.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article